Voici l'exemple d'un antidépresseur de type ISRSna et de ses effets secondaires.

Voici l'exemple d'un antidépresseur de type ISRSna et de ses effets secondaires.

La liste des effets secondaires de l' EFFEXOR, 1998, WYETH, fournie par la firme elle-même, mais rigoureusement identique pour tous les autres antidépresseurs, y compris les plus anciens :

-fréquents ou très fréquents (1 à 10% ou plus) :

-asthénie
-céphalées (30%), vertiges, cauchemars, insomnies, nervosité, tremblements, frissons, hypertonie, confusions, dépersonnalisation.
-sécheresse buccale (10%), sueurs nocturnes (12%).
-anorexie, nausées, vomissements, constipation.
-perte de libido, impuissance, anorgasmie, ménorragies, métrorragies.
-hypertension artérielle, bouffées de chaleur, palpitations.

-peu fréquents ou rares (1 à 10 pour 1000 ou 10 000) :

-ecchymoses, hémorragies, gastro-intestinale.
-hallucinations, agitation, myoclonie, accès maniaque, convulsions.
-troubles de l'équilibre, acouphènes, difficultés d'accommodation, mydriase, agueusie.
-hépatites biologiques et cliniques (ictères).
-syndrome de rétention hydrique ;
-hyperprolactinémie, gynécomastie.
-hypotension, syncopes, diarrhée, alopécie.
-rétention urinaire.

-fréquence indéterminée (?) :

-thrombopénie, anémie,neutropénie.
-syndrome malin des neuroleptiques, syndrome sérotoninergique, syndrome extrapyramidal.
-urticaire, érythèmes polymorphes, syndromes de Lyell et Stevens-Johnson (30% mortels), anaphylaxie.
-idées et tentatives suicidaires.
-tachycardie, fibrillation ventriculaire, torsades de pointe.
-rhabdomyolyse (ruptures musculaires).
-et syndrome de sevrage en cas d'arrêt brutal du traitement, situation de dépendance avec paresthésie, vertiges, cauchemars, anxiété, tremblements, fièvre, vomissements...3

 

3   Pr. Philippe Even et Pr. Bernard Debré, Guide des 4000 médicaments, éd. Cherche Midi, 2012, p.514-p.515